Max Gericke ou Pareille au même

De Manfred Karge (l’Arche Éditeur) / traduction Michel Bataillon
Mise en scène Olivier Balazuc (Cie La Jolie Pourpoise et Cie La Louve)
Avec Lou Wenzel

Peu de temps avant l’arrivée d’Hitler au pouvoir, Ella Gericke a l’idée folle de prendre l’identité, l’apparence et le travail de son mari Max, mort prématurément, pour échapper à la misère dans une Allemagne étranglée par la crise économique et le chômage.
Au fil du temps, la guerre venue, puis l’après-guerre, et selon les évènements, les dangers, la faim, l’amour, la solidarité, Ella est Max ou Max est Ella.
Être une femme qui est un homme qui est une femme. Ce vertige par delà le bien et le mal, où l’histoire se mêle aux contes de fée et le poème au récit, trouve une forme théâtrale dont la force tient elle-même à l’hybridation : un théâtre-monstre, tragique et joyeux, un numéro de foire, une transe salvatrice, un rituel décapant parce que le théâtre, en dépit de l’histoire, nous dit qu’il faut vivre… Et que la vie est à inventer.

Les 4 et 5 juillet à 16h30 et le 9 juillet à 20h30

Durée : 1h15