Nous sommes tous des terrains vagues

Projet de Lou Wenzel (Cie La Louve)
À partir d’un montage de textes de Peter Handke, Daniil Harms, Wolfgang Borchert, Émile Cioran, Virginia Woolf
Dramaturgie Lou Wenzel, Arlette Namiand
Avec Aurélie Reinhorn, Lucas Partensky, Lorène Menguelti, Nathalie Nell et Renaud Triffault

Un homme seul, perché sur un toit au-dessus de la ville. Que fait-il là-haut ? Tantôt calme à regarder le soleil couchant, l’étoile, et brusquement pris de tremblements, de sursauts, le voilà qui s’agite, trébuche au-dessus du vide, hurle à la vie, à la mort, au monde en lui et autour de lui, aux pensées qui l’assaillent, aux prises avec ses démons… Ne plus penser ! Ne plus penser ! Alors il se met à danser, à rire et à tituber…
Quelques personnes sont en bas. Qui sont-ils ? Qui est l’homme sur le toit ? Tour à tour et ensemble, ces figures sont habitées par la rage, l’abandon, le rire et le cri au monde ! Un monde de plus en plus insaisissable, déjanté, où il faut sans cesse retrouver le « Ah ! des choses », où la joie habite « dans le regard par-dessus l’épaule ».
À partir de ce vertige d’être au monde, ces figures vont nous faire vivre des situations cocasses, absurdes, violentes ou drôles.